La vignette Crit’Air

La vignette Crit’Air, comment ça marche?

La vignette Crit’Air est un “document sécurisé qui permet de classer les véhicules en fonction de leurs émissions polluantes”.

Il existe 6 classes de véhicules définies par l’arrêté du 21 juin 2016, en fonction de la motorisation, de l’âge et du niveau de pollution atmosphérique du véhicule.

vignettes crit'air

La vignette Crit’Air,
à quoi sert-elle ?

C’est une vignette à coller sur le pare-brise. Elle est aussi appelée Certificat Qualité de l’Air.

Elle est obligatoire pour circuler dans certaines villes:

La vignette Crit’air sera obligatoire pour circuler dans les futures ZFE de Montpellier-Méditerranée Métropole et Toulouse Métropole courant 2021 !

Consultez le tableau de classification des véhicules

tableau normes crit air

Comment obtenir la vignette Crit’Air ?

La demande peut être effectuée en ligne https://www.certificat-air.gouv.fr/fr/demande

-Pour maxi 50 certificats d’immatriculation – paiement carte bancaire
-Pour les flottes d’entreprises et administrations – paiement sur facture

Elle doit être collée sur le pare-brise. de façon lisible depuis l’extérieur :
• Pour un 2 ou 3 roues : sur la fourche
• Pour une voiture, utilitaire, poids-lourd…. : à l’intérieur du véhicule, recto visible de l’extérieur, sur la partie inférieure droite du pare-brise

Une fois achetée, la vignette reste valable aussi longtemps qu’elle reste lisible.
Un véhicule conserve la même vignette Crit’Air.

En cas de difficultés, vous pouvez contacter le service de délivrance de la vignette Crit’Air :

Par téléphone

0 800 97 00 33
(gratuit depuis un poste fixe)
Ouvert du lundi au vendredi
de 9h à 17h

Par mail

Par courrier

Service de délivrance des certificats qualité de l’air
BP 50637
59506 Douai Cedex

Quelles amendes en cas de non-respect ?

L’amende peut aller jusqu’à 450 € en situation de déplacement dans une zone à faibles émissions mobilité (ZFE) avec un véhicule non autorisé ou sans vignette Crit’Air => amende forfaitaire de 68 €.

La même amende est prévue en cas de non-respect des restrictions de circulation en cas de circulation différenciée lors d’un pic de pollution.

Cette infraction peut entraîner l’immobilisation du véhicule et sa mise en fourrière.